Conformément aux directives de la Cnil pour poursuive votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de cookies sur notre site

Promotions

Nouveaux produits

Informations

Fabricants

Aucun fabricant

Fournisseurs

  • Tony Escada

La place de la femme Amérindienne

Publié le : 28/02/2017 14:34:38
Catégories : L'histoire des Indiens d'Amérique du Nord

Les femmes dans l'histoire Amérindienne

Les Arapahos,traditionnellement chasseurs et pêcheurs,ont évolués dans des activités sédentaires et agricoles car les emplois ne suffisent pas à nourrir toute la famille et les revenus du pétrole ne rapporte qu'aux compagnies non-indiennes,et beaucoup refusent par fierté le travail des blancs.l'alcool et la drogue font des ravages.Pôle de stabilité familiale et sociale,les femmes s'affirment comme une force économique de plus en plus évidente.Un nombre croissant de femmes sont élues à des postes de responsabilités au sein des conseils tribaux.

Que sait-on de la vie des amérindiennes avant l'invasion des blancs?peu de choses.La femme occidentale est alors complètement dépendante de son mari au contraire de la femme amérindienne qui a toujours été autonome.Quand les hommes partaient à la chasse,les femmes devaient nourrir la famille dans des conditions assez difficile.Elles chassaient aussi mais sans trop s'éloigner de leur tipi,elles savaient fabriquer et relever les pièges.

Les femmes ont joué un rôle économique et social prépondérant au sein des tribus,cependant il n'y a pas eu d'âge d'or pour elles dans le monde amérindien,leurs tâches quotidiennes étaient souvent pénibles.Si dans son enfance la petite fille bénéficiait de la même liberté qu'un garçon,tout changeait à l'adolescence,car dés l'entrée dans sa vie de femme,elle devait faire des enfants,les élever,cuisiner,semer,récolter,aller chercher l'eau,fabriquer des ustensiles en poterie,confectionner vêtements et accessoires.Les hommes eux tenaient conseil,partaient à la guerre ou à la chasse du gros gibier.Les Iroquoises étaient propriétaires des champs des récoltes et des maisons,elles maitrisaient la subsistance du clan et pouvaient excercer une influence sur les hommes.Les femmes Choctaws élisaient les chefs de clan.Des femmes Sioux pouvaient décider de se glisser parmi les guerriers pendant les combats.Chez les comanches l'épouse d'un homme médecine assistait son mari.

L'adultère était sévèrement réprimé chez les Flatheads alors qu'il était parfaitement admis chez les Hopis.Dans certains groupes,les femmes avaient parfois la liberté de quitter leur époux quand elles le décidaient.Encore aujourd'hui beaucoup d'Indiennes élèvent seule leurs enfants ou se remarient plusieurs fois sans aucune amertume envers leurs ex-maris.Les Shoshones White Knifes pensaient autrefois qu'ils risquaient de devenir aveugles ou de tomber malade en regardant les organes génitaux d'une femme.Durant la période de menstruation,les femmes ne pouvaient pas toucher la nourriture et devenaient dangereuses pour les hommes.Quand la notion de danger lié au sang était trop forte,les femmes se retiraient de la vie sociale pendant quelques jours et se réfugiaient dans la forêt.Mais cette situation n'était pas sans danger car les femmes et les chevaux étant la proie et le butin de clans rivaux,elles pouvaient êtres attaquées à tout moment.

De génération en génération,les femmes indiennes ont pris une certaine habitude du combat dans la paix comme dans la guerre.Les amérindiennes ont tant souffert qu'elles savent faire face ensemble.La lutte c'est comme un long accouchement,elles savent qu'il ne faut pas être seules,qu'elles doivent s'entraider et rester solidaires.

                                                           Femme Chippewa


Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

PayPal